Centerfold

18 avr. - 25 mai 2019

Centerfold, la première exposition de Michelle Bui à Parisian Laundry, présente une série de photographies colorées. Adoptant les conventions formelles de la photographie publicitaire dite du « packshot », Bui capture les dissonances entre des objets disparates possédant des qualités qui sont à la fois familières et étrangères. Dans ces arrangements vibrants, les matières organiques se heurtent à l’artificiel. Les objets sont présentés franchement, sans efforts pour dissimuler leurs contextes ou masquer leurs connotations. Ainsi dévoilés, ils suggèrent une vulnérabilité et se voient mis à nu, tels les corps que l’on retrouve dans les replis des magazines érotiques.

L’atelier de Bui est rempli d’objets ordinaires, sélectionnés et accumulés de manière attentionnée à travers le quotidien. S’approvisionnant, par exemple, en tripes fraiches ou en barres de savon dans les rayons des épiceries, elle se les approprie et les rassemble dans un geste faisant abstraction de leurs utilités premières. Par cet acte de désobéissance, l’approche de Bui adresse la manière dont les artistes et les spectateurs sont conjointement interpolés au sein d’un système de capitalisme récent, en tant que consommateurs de biens matériaux et de contenus digitaux.

Les allusions au corps sont nombreuses. L’intérêt pérenne de Bui pour ce sujet se manifeste par un mélange de références explicites et symboliques, notamment par un déploiement de l’identité sensorielle. Des associations qui renforcent un point de tension entre diverses matières sont juxtaposées dans les images de Bui contre des toiles de fond tactiles et ludiques, laissant ainsi place à des désirs ultérieurs, davantage motivés par les plaisirs viscéraux qu’elles suscitent que par leurs attraits commerciaux, le tout culminant par une série de réponse sensorielle (Sensory Meridian Response). Du même souffle, les éléments représentés dans Centerfold éveillent la mémoire olfactive. Le parfum astringent du savon bon marché et les odeurs métalliques du foie d’agneau restent suspendus dans l’atmosphère des œuvres bidimensionnelles de Bui. Par ces enchevêtrements multi-sensoriels, Centerfold offre aux visiteurs de vastes possibilités de réminiscence, permettant par leur propres engagements de donner du sens à cette imagerie trouble.

Traduction d’un texte de Danica Pinteric

 

Originaire de Montréal, Michelle Bui est diplômée en peinture et dessin de l’Université Concordia et détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Son travail a été exposé dans plusieurs expositions de groupe dont Rêverie, Projet Pangée (Montréal, QC); Appareillage, Vu Photo (Québec, QC); Playlist, Galerie Antoine Ertaskiran (Montréal, QC); Coetus Floreus, Galerie Nicolas Robert (Montréal, QC). En 2018, elle a présenté sa première exposition solo intitulée Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM.  Elle exposera prochainement à Circa (Montréal, QC), et participera à des expositions de groupe à la Maison de la culture Claude-Léveillée (Montréal, QC) et Paul Roberson Galleries à l’Université Rutgers, (Newark, NJ).

L’artiste souhaite remercier le Conseil des arts du Canada ainsi que le Conseil des arts du Québec pour leur généreux soutien.