French Entrance

28 fév. - 6 avr. 2019

Dans la nomenclature théâtrale anglophone, une « French scene » est une scène déterminée par l’entrée ou la sortie d’un ou plusieurs personnages, et non par une modification de l’éclairage ou par un changement de décor.

 
Les tableaux aux silhouettes atypiques de French Entrance évoquent la toile blanche comme une scène vide minimaliste d’où sortent et entrent des formes vives et variées. Ce qui peut apparaître dans un premier temps comme une bouffonnerie improvisée, se révèle être le produit de la construction stratégique des œuvres. En littéralisant l’interdépendance de la surface et du support, les œuvres de Leary activent des conceptions disparates de l’espace – le trompe l’œil des représentations peintes et les contours réels et façonnés de la structure – et mettent en scène une redistribution des composants de la peinture.
 
Également présent dans l’exposition, Restaurant Painting (Economics) est un tableau rectangulaire où des formes similaires flottent autour d’un mot retentissant.  La relation instable entre les différents plans d’action met en scène une comédie sur la lisibilité précaire de la peinture. Ces formes renforcent-elles le mot, sont-elles de simples associations furtives ou bien des éléments complètement dissonants ?
 
À l’occasion de l’exposition l’artiste effectuera une série de larges dessins sur les murs de la galerie qui serviront de toiles de fond aux tableaux.


James English Leary, né en 1982 à Chicago (USA), vit et travaille à New York (USA). En 2004, il a obtenu son baccalauréat en beaux-arts (B.F.A.) à la Cooper Union School of Art, New York (USA). Il a récemment exposé à la galerie Nathalie Karg, New York (USA); à Andersen's Contemporary, Copenhague (Danemark); à la galerie Carl Kostyál, Londres (GB); à MANA Contemporary, Jersey City (USA); à la Biennale de Liverpool, Liverpool (GB); et à la Safe Gallery, Brooklyn (USA). En tant que member fondateur de The Bruce High Quality Foundation, il a exposé à la galerie Almine Rech, Bruxelles (Belgique); au Brooklyn Museum, Brooklyn (USA); à la Whitney Biennal, Whitney Museum, New York (USA); à Moma PS1, New York (USA); et au Festival du film de Sundance, Utah (USA). Leary était lauréat de la Fondation Tiffany en 2015 et fut résident de la Fondation Robert Rauschenberg à Captiva, Floride (USA). Il est professeur associé à The Cooper Union, New York (USA). Sa prochaine exposition solo aura lieu à la galerie VNH à Paris (France).