Les Larmes

1 - 30 juin 2018

Les Larmes, l’exposition individuelle de Fabienne Lasserre dans le bunker de Parisian Laundry, se compose d’une série de larges sculptures qui occupent l’espace souterrain de la galerie. Les œuvres, aux textures aussi variées que les murs du bunker, incorporent de nombreux matériaux : de l’aquarésine au plastique ondulé, à l’acier, au stuc acrylique, au tissu vinyle transparent, à l’émail et au lin. La construction domine dans ces sculptures frontales, mais malgré tout anti-monumentales. De taille exagérément large et d’une planitude improbable, les œuvres s’étirent et s’entremêlent les unes aux autres. Leur capacité conversationnelle et leur équilibre dans l’espace invitent à une expérience visuelle et corporelle. Lasserre continue ici son déni d’une distinction entre la peinture et la sculpture, mettant au contraire l’accent sur les complexités et les nuances du « faire » et de « l’être dans l’espace ».

Malgré la variété des matériaux et des formes, la qualité formelle du corporel résonne comme une constante à travers l’exposition. Les larmes, une forme et substance qui émerge du corps, sont évoquées à la fois dans la forme et dans le titre. Représentées comme douces et dures, colorées et sombres, opaques et transparentes, vulnérables et assertives, ces larmes évoquent les nombreuses facettes de l’existence. Le travail de Lasserre suggère la profondeur des formes d’expression corporelle dans ces larmes cathartiques qui trouvent leurs places entre les murs de béton du bunker.

BIO